UNE HISTOIRE FAMILIALE
Une entreprise ancrée à Plaisance


L’ancrage régional, presque paysan, des Etablissements G.Bories constitue l’un des principaux traits caractéristiques de l’entreprise. Ce n’est pas un hasard si le logo représente le clocher emblématique du village.
En 1973, l‘interdiction  des abattoirs privés implique une rénovation profonde de l’entreprise Bories. On construit des bâtiments plus modernes et surtout Gustave Bories cesse d’aller lui-même s’approvisionner dans les fermes et tuer les cochons.

En 1981, c’est le fils Jean-Paul Bories qui reprend à 23 ans les rênes de l’affaire familiale assisté  par son frère, François, autre pilier de l’entreprise.


En 1987, un nouvel atelier aux normes européennes voit le jour sur le site de Mialet au-dessus de Plaisance suivi dix ans plus tard, par la mise en service d’un atelier d’appertisation (conserves) et en 2001, d'une ligne de fabrication des jambons secs. Cette extension de 600 m2 porte la taille de l’entreprise à 2000 m2. D'autres travaux d'extension ont eu lieu en 2009.

Les Etablissements Gustave Bories emploient aujourd’hui une vingtaine d’employés. Ils vivent tous dans le village de Plaisance ou dans les communes avoisinantes. Le lien entre l’entreprise et le village est un autre trait distinctif des Etablissements G.Bories. Il explique l’engagement de tout le personnel de l’entreprise pour maintenir une tradition de produits savoureux emblématiques de leurs pays.